Amputation salutaire

L’exérèse du smartphone

Couché sur le dos, les bras à 45 degrés de chaque côté de mon corps. Mes yeux sont fixés à cette chose que je dis à la blague être une extension de ma personne. J’avais prévu me coucher tôt. La noirceur serait totale dans la pièce si ce n’était du faisceau lumineux qui inonde mes pupilles. La posture n’est pas confortable et sans être un expert, je sais pertinemment qu’elle est délétère à ma santé. Mais, c’est seulement pour quelques minutes…

J’ouvre l’application Pinterest à la recherche d’inspiration pour mon camp forestier à construire. Facebook, Instagram, Youtube; l’issu de l’histoire que je vais vous conter aurait été la même. Instantanément, je suis absorbé par ce que l’appareil me montre. Une fenêtre minuscule par laquelle j’observe l’immensité du monde sans même devoir me déplacer. Je suis immobile depuis plusieurs minutes. Le chien est visiblement inquiet et tente de me sortir de mon coma. Je lui accorde quelques secondes de mon attention et je retourne à mon état végétatif.  

Je suis un créateur de contenu! J’en ai besoin pour le travail, c’est mon réveil matin, c’est ma musique, ma sécurité sur la route, mon GPS. Bref, je ne suis jamais à court de jongleries intellectuelles pour légitimer sa présence à mes côtés.

Au creux de ma paume, je tiens ce deuxième cerveau. Celui à qui je délègue les équations les plus élémentaires. Une banale excroissance transformée en une tumeur disgracieuse que j’exhibe même à table.

La batterie est faible… Merde, je dois me lever pour trouver le chargeur.

Je voulais me coucher tôt. Ça fait maintenant deux heures que je navigue sans boussole au gré des contenus consultés. Les images sont belles et inspirantes. Je clique sur l’une d’elles et je réalise que c’est un lien d’affiliation. Pour les non-initiés, un lien d’affiliation c’est un lien créé par un marketeur avec pour seul objectif convertir votre parcours sur le web en une action d’achat. D’un coup, je suis ramené à la brutale réalité des choses; on cherche à me faire consommer…

Détox digital

Ma solution est extrême je sais, mais j’ai choisi d’amputer. J’y reviendrai plus tard avec ce qu’on appelle un Dumbphone. Je veux ma consommation internet plus réfléchi et intentionnelle. J’avais déjà cancellé mon forfait cellulaire il y’a quelque temps pensant que sans les précieuses données, l’objet resterait docile dans ma poche. Mais avec empressement, il me fallait demander au barista le code de son WiFi aussitôt entré dans le commerce.

 Reality Check ✓

Les gens qui développent ces outils et ces applications sont des surdoués. Heureusement que leur motivation première est l’intérêt suprême de l’humanité! OH! Regardez une jolie licorne qui vole! 🦄

Bien sûr que les téléphones intelligents ne sont pas le mal incarné! Fort est à parier que vous êtes en train de consulter ce contenu sur mobile et la dernière chose que je souhaite en ce moment c’est de vous faire ressentir de la culpabilité. Il faut cependant l’admettre, c’est une nouvelle source de dépendance. Au même titre que le jeu, la boisson, la drogue et toute autre chose pouvant générer un comportement compulsif susceptible d’affecter négativement une vie. L’utilisation de ces appareils n’est pas encore ouvertement reconnu comme une source de dépendance et les marketeurs ont carte blanche pour diriger notre attention vers du consommable.

Nous voir ainsi obéir aux sons de clochette et aux pastilles rouges de nos téléphones aurait assurément fasciné le Dr Pavlov.

Quels sont vos trucs pour dompter vos téléphones intelligents?
De quelles façon vivez vous le minimalisme numérique?
Ajoutez vos commentaires sur le groupe Facebook.

Quand les téléphones étaient attachés à un fil, les êtres humains étaient libre.

One Reply to “Amputation salutaire”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :